L’attestation UV pour le CAP esthétique

attestation UV CAP esthétique

Machine à ultra-violet : une réglementation précise

Une attestation UV est une formation professionnelle qui permet d’acquérir les bons gestes et connaissances concernant l’utilisation des machines à rayonnement ultra-violets comme les cabines de bronzage. Une fois cette attestation en votre possession les débouchés du CAP esthétiques sont nombreux, vous pouvez ouvrir un centre/cabine de bronzage indépendant ou au sein de votre propre institut de beauté.

La réglementation française concernant le maniement des machines à rayonnement ultra-violet a régulièrement changé ces dernières années. Il n’y a dorénavant plus besoin de valider la formation d’une journée auparavant obligatoire et payante (environ 150 euros) pour obtenir une attestation UV. Le contenu de la formation UV est désormais intégrer au tronc commun des différentes formations esthétiques comme le BTS ou le CAP.

 Les conséquences sur l’obtention de l’examen du CAP esthétique

Depuis la première session 2016, une attestation UV pour le CAP esthétique de maîtrise des rayonnements UV n’est plus obligatoire pour obtenir l’examen du CAP esthétique en présentiel ou par correspondance. Les élèves esthéticiennes auront cependant des questions sur le sujet durant l’examen. L’enseignement relatif à l’attestation s’intègre à l’épreuve EP3 de la section « Sciences et arts appliqués à la profession » de l’examen du CAP esthétique.

Les personnes non diplômées désireuses d’exercer un métier en lien avec la projection d’UV devront cependant s’acquitter d’une journée de formation. Au terme de cette journée les candidats seront évalués sur les différentes notions acquises et recevront ou non l’attestation pour le CAP esthétique. Ils devront également mettre à jour leur pratique tous les 5 ans sous peine de sanctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *