Les 3 métiers pour se reconvertir dans l’esthétique 

métiers pour se reconvertir dans l’esthétique  Métiers

Le marché de la beauté continue de se développer en France. En effet, la population française, toujours plus soucieuse de son apparence, n’hésite plus à faire appel à des professionnels de ce secteur. Les opportunités sont donc nombreuses sur ce marché. Voici les 3 métiers pour se reconvertir dans l’esthétique.

 

Prothésiste ongulaire, l’un des métiers pour se reconvertir dans l’esthétique

Le premier métier est celui de prothésiste ongulaire aussi appelé styliste ongulaire. Il s’agit d’un métier aussi bien artistique (décoration des faux ongles) et humain (contact avec les humains). Ceux qui exercent principalement ce métier sont des femmes.

La mission principale d’une prothésiste ongulaire consiste à embellir les mains et les pieds de ses clients. Elle est généralement reconnue comme la spécialiste de la pose de faux ongles et de leurs décorations. Elle va utiliser du vernis, des strass ou encore des bijoux pour mener à bien sa mission.

Son objectif est de faire en sorte que les faux ongles qu’elle utilise paraissent naturels et qu’ils ne soient pas distinguables.

Dans ce métier, il est primordial de débuter les prestations par un rapide entretien avec la cliente afin de connaître ses besoins et ses attentes mais aussi pour s’assurer qu’il n’y a pas de risques éventuels avec les produits qui vont être utilisés (allergies par exemple).

 

Esthéticienne, la spécialiste de la beauté

L’esthéticienne est quant à elle, la spécialiste de la beauté. C’est une personne qui dispose de connaissances complètes en matière de techniques de soins et de produits cosmétiques.

Ses prestations varient, mais généralement on retrouve :

  • Des soins du corps,
  • Les séances UV,
  • Des soins du visage,
  • Les épilations,
  • Des soins des mains et des pieds,
  • Les cours d’auto-maquillage.

Elle a aussi un rôle de conseillère par rapport à ses clientes, elle les renseigne notamment sur les produits adaptés selon leur peau, leur besoin et leur budget.

Il est important pour une esthéticienne de s’informer sur les nouveaux produits, les nouvelles techniques de soins pour être à « la mode » et satisfaire ses clients.

Le métier d’esthéticienne est accessible avec un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnel) Esthétique Cosmétique Parfumerie.

 

Se reconvertir en tant que maquilleuse professionnelle

Le dernier métier concerne celui de maquilleuse professionnelle. Cette dernière exerce généralement dans un institut de beauté et réalise des maquillages sur ses clients. Elle doit être capable de proposer des maquillages assez divers allant du discret au plus exubérant.

Comme l’esthéticienne et la prothésiste ongulaire, la maquilleuse professionnelle joue un rôle de conseillère au niveau du choix et de l’utilisation des produits.

On retrouve des personnes exerçant ce métier dans des secteurs tels que celui de la mode, où la maquilleuse collabore avec le couturier lors de défilés par exemple. Dans l’audiovisuel, l’évènementiel et le secteur du spectacle on retrouve également cette profession.

Pour occuper l’un de ces postes, avoir le sens artistique et disposer d’une forte créativité sont des qualités impératives. Comme le sont également l’écoute, la minutie, la patience et la rigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *