Le métier de prothésiste ongulaire : missions, qualités et formation

métier de prothésiste ongulaire

Le métier de prothésiste ongulaire est en plein essor. Il consiste à embellir les mains et les pieds des clients. Missions, qualités, formation, on vous dit tout sur ce métier en pleine expansion.

Quelles sont les missions d’une prothésiste ongulaire ?

La prothésiste ongulaire est une professionnelle de l’’esthétique qui s’occupe exclusivement de la beauté des mains, des pieds et plus particulièrement des ongles. Ses compétences sont larges, pour répondre aux demandes qui lui sont faites. Cette experte doit être capable d’embellir des ongles fragiles, rongés, cassés. Dans ce cas, des faux ongles (résine ou gel UV) sont appliqués pour camoufler les ongles et leur permettre de repousser.
Ses étapes de travail sont réalisées dans l’ordre suivant et se déroulent sur plusieurs séances :

    •  Soins des ongles et des mains : la prothésiste ongulaire lime, polie et donne une forme aux ongles.
    • Pose de faux ongles capsule : en accord avec la demande de la cliente, la professionnelle applique des capsules sur les ongles propres.
    • Décoration de la capsule : l’étape créative consiste à vernir les ongles selon les envies des clients (nail-art, vernis unis, mat ou brillant).
    • Remplissage : en général deux semaines après la pose, l’experte enlève la couche de vernis et recommence l’étape de la décoration de la capsule pour camoufler les repousses de l’ongle.
    • Dépose des faux ongles : un mois après, cette ultime étape consiste à retirer la prothèse grâce au limage.

Quelles sont les qualités pour exercer le métier de prothésiste ongulaire ?

Le métier de prothésiste ongulaire nécessite d’avoir un grand sens créatif et artistique, pour réaliser une manucure unique à chacune de ses clientes. Elle doit être minutieuse et professionnelle, car sa zone artistique est très étroite et demande beaucoup de précision pour que le résultat soit réussi. Les produits utilisés peuvent être contre-indiqués pour certaines personnes (allergie, diabète, maladie). Elle doit donc être très à l’écoute de ses clients, car c’est à elle de poser les bonnes questions pour s’assurer que sa cliente puisse supporter les produits. Avoir un sens commercial est essentiel quel que soit son lieu de travail, mais principalement si elle travaille à son compte. Elle sera amenée à conseiller des produits proposés à la vente et à fidéliser ses clients pour les prochaines retouches des ongles.

Comment se former au métier de prothésiste ongulaire ?

Pour exercer le métier de prothésiste ongulaire, il est important de se former pour connaître tous les soins adaptés aux ongles. C’est un métier minutieux et qui tend à se développer au fil des années. Nous vous recommandons de suivre une formation prothésiste ongulaire qui vous formera à toutes les techniques liées à ce métier. Cette formation vous apportera également un aspect commercial et entrepreneurial pour vendre des produits mais également pour ouvrir votre propre institut. A la fin de cette formation, vous pourrez passer le titre RNCP de la prothésie ongulaire qui est une certification professionnelle et qui attestera de vos compétences dans ce milieu.

Où peut-on exercer le métier de prothésiste ongulaire ?

Ce métier en pleine expansion peut offrir différentes perspectives de carrière et de lieu de travail selon vos projets professionnels. Il est par exemple possible de travailler :

  • en institut de beauté,
  • à domicile,
  • à votre compte directement chez vos clientes ou chez vous,
  • d’ouvrir votre propre institut spécialisé dans la prothésie ongulaire.
    Le salaire quant à lui, est d’environ 1 500€ net par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *